cine-psy.com

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Rencontre Le soleil est aussi une étoile

Le soleil est aussi une étoile

Imprimer

Vous êtes cordialement invités à la rencontre du Ciné-psy du 5 juin 2019

sur le film

LE SOLEIL EST AUSSI UNE ÉTOILE de Ry Russo-Young

avec


VICTOR PICHÉ

Sociologue-démographe spécialisé dans le domaine des migrations internationales


Notes biographiques

Victor Piché est un sociologue-démographe spécialisé dans le domaine des migrations internationales. Il s’intéresse à la problématique des migrations internationales dans le contexte de la mondialisation. Victor Piché a été professeur au Département de démographie de l’Université de Montréal de juin 1972 à octobre 2006. Il a également enseigné dans plusieurs universités en Afrique et en Europe. Il est présentement chercheur associé à la Chaire Hans & Tamar Oppenheimer en droit international public, Université McGill, Montréal. Depuis une quinzaine d’années, il se spécialise sur les droits des migrants et des migrantes, en particulier ceux des travailleurs temporaires. Il s’est également intéressé aux statistiques ethniques, raciales et linguistiques dans une perspective critique. Il a également été conseiller principal en migrations internationales et droits de la personne dans une ONG canadienne, Action Canada.

Il travaille actuellement sur trois projets principaux : (1) une histoire de la migration de main-d'œuvre en Afrique de l'Ouest, axée sur le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire (1900-2000) ; (2) un court ouvrage sur la démographie en tant que profession ; et (3) l'organisation d'un atelier sur les aspects épistémologiques de la production des théories de la migration en Afrique et dans le monde arabe.

Courriel :  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

CItation

« François Paradis regarda Maria à la dérobée, puis détourna de nouveau ses yeux en serrant très fort ses mains l’une contre l’autre. Qu’elle était donc plaisante à contempler! D’être assis auprès d’elle, d’entrevoir sa poitrine profonde, son beau visage honnête et patient, la simplicité franche de ses gestes rares et de ses attitudes, une grande faim d’elle lui venait et en même temps un attendrissement émerveillé, parce qu’il avait vécu presque toute sa vie rien qu’avec d’autres hommes, durement, dans les grands bois sauvages ou les plaines de neige. Il sentait qu’elle était de ces femmes qui, lorsqu’elles se donnent, donnent tout sans compter : l’amour de leur corps et de leur cœur, la force de leurs bras dans la besogne de chaque jour, la dévotion complète d’un esprit sans détours. »
Maria Chapdelaine (roman), Louis Hémon, Éditions JCL, 2013, p. 125-126

Bande-annonce du film