cine-psy.com

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Rencontre

AVA

Imprimer

Vous êtes cordialement invités à la rencontre du Ciné-psy du 1er novembre 2017

sur le film

AVA de Léa Mysius

avec

Crédit de la photo : Jean-Marie Villeneuve

FRANÇOIS CÔTÉ, psychologue

Notes biographiques

Membre de l’Ordre des psychologues du Québec, François Côté exerce sa profession, en bureau privé, depuis plus de trente-cinq ans. Sa pratique professionnelle a été partagée entre la psychothérapie, l’administration, l’enseignement, l’animation de groupes et les conférences. Non voyant de naissance, il a aussi naturellement été impliqué professionnellement auprès d’individus et d’organismes touchés par la déficience visuelle.

En 1995, François a mis sur pied un organisme à but non lucratif (l’Institut de formation D.C.E.) ayant pour mission de développer et de créer des emplois pour les personnes handicapées visuelles. Depuis 2005, l'organisme est devenu le Carrefour Québécois des personnes Aveugles.

Depuis une dizaine d’années, il collabore avec la Maison Des Leaders dans l'accompagnement de leaders d'entreprises en difficultés, et co-anime des groupes de réflexions.

Articles du journal Le Soleil sur François Côté

 


Page 1 sur 58

CItation

«… les humains semblent plus irresponsables que jamais. Self-made-dieux, avec juste les lois de la physique pour compagnie, nous n’avons de compte à rendre à personne. Ainsi faisons-nous des ravages parmi les autres animaux et dans l’écosystème environnant en ne cherchant guère plus que nos aises et notre amusement, sans jamais trouver satisfaction.»

Yuval Noah Harari, Sapiens. Une brève histoire de l’humanité, Albin Michel, 2015, p. 492.

« En réalité, seul un changement dans la mentalité de l’être individuel peut amener un renouvellement de l’esprit des Nations. C’est par l’individu que cela doit commencer. Il est […] des hommes de bonne volonté qui veulent briser le principe de puissance… chez autrui. Que l’on brise d’abord le principe de puissance en soi-même ; la chose devient alors plausible pour les autres. »

Carl Gustav Jung, Wotan, cité dans l’article de Ann Kutek et Claire Raguet « Le moi aux prises avec l’ombre, personnelle et collective », Revue de psychologie analytique, No3, 2014, p. 53.

Bande annonce du film