cine-psy.com

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Rencontre Désolé de vous avoir manqué

Désolé de vous avoir manqué

Imprimer

Vous êtes cordialement invités à la Rencontre du Ciné-psy du 7 avril 2020
sur le film
DÉSOLÉ DE VOUS AVOIR MANQUÉ de Ken Loach
avec

SHELLEY-ROSE HYPPOLITE
Médecin-conseil à la Direction de la santé publique de la Capitale-Nationale
&
Membre du c.a. de Médecins du Monde Canada

 

Notes biographiques

Shelley-Rose Hyppolite a d’abord travaillé comme médecin de famille et médecin dépanneur dans plusieurs régions du Québec et notamment auprès des communautés cris de la Baie-James. Elle est aujourd’hui médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive. Elle travaille comme médecin conseil à la Direction de santé publique du CIUSSS de la Capitale-Nationale sur la thématique des inégalités sociales de santé et elle est professeure adjointe à la Faculté de médecine de l’Université Laval. Elle enseigne les sujets de santé internationale et des inégalités sociales de santé et elle participe à des projets universitaires de santé internationale. Elle est membre du conseil d'administration de Médecins du Monde Canada. Elle est médecin volontaire depuis de nombreuses années au sein de cette organisation et plus récemment au sein de la Croix-Rouge Canadienne en réalisant des missions d’urgence et de développement. En 2013, elle a gagné le prix de la Société canadienne pour la santé internationale pour l’œuvre accomplie. Elle fait partie de la liste des femmes canadiennes leaders en santé mondiale 2018 nommées par la Société canadienne en santé internationale.

 

CItation

« Montrer le dessin comme un cri. Un cri qui permet de vivre le monde tel qu’il est, sans être dupe de ce qui n’y tourne pas rond. Un cri poussé dans l’espoir d’améliorer les choses. Un cri universel qui, pour Josep, pour moi, passe par une feuille et un crayon. »
Aurel, réalisateur du film JOSEP

« Ne tuons pas la beauté du monde. Chaque fleur, chaque arbre que l’on tue revient nous tuer à son tour. Ne tuons pas le chant des oiseaux. Ne tuons pas le bleu du jour. La dernière chance de la Terre, c’est maintenant qu’elle se joue. Faisons de la Terre un grand jardin pour ceux qui viendront après nous. »
Extrait du texte de la chanson Hymne à la beauté du monde de Luc Plamondon

Bande-annonce