cine-psy.com

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
AVA

AVA

Imprimer

PROCHAINE RENCONTRE DU CINÉ-PSY

Mercredi 1er novembre 2017

sur le film AVA de Léa Mysius

avec FRANÇOIS CÔTÉ, psychologue

___________________________________________________________________

  • La "Rencontre du Ciné-psy" du 1er novembre prochain aura lieu, à compter de 18h, à la Bibliothèque Monique-Corriveau, située au 1100, route de l'Église 
    Québec (Québec) G1V 3V9.
  • Localisation de la bibliothèque Monique-Corriveau. À noter: le stationnement est gratuit sur l'espace Phenix situé au 1094 route de l'Église près de la bibliothèque.
  • Horaire: 18h/19h buffet préparé par   19h/21h30 conférence et échange

Réservations: de préférence par courriel ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) ou par tél.: (418-683-0711)

N.B.: Afin de recevoir régulièrement l'information sur les activités du Ciné-psy, expédiez votre adresse de courriel à:

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

CItation

Notre mère (comme bien des mamans de pays neufs, à qui naturellement incombe la tâche de tenir allumée la lampe intérieure) fut notre pilote sûr et joyeux devant les innombrables remous. Elle aurait tenu la barre d’une galère de pirates, pourvu que la destination fût “par en haut”.

Pieds nus dans l’aube, Félix Leclerc, Ed. Fides, p. 40

Lentement, discrètement, papa nous préparait un héritage; il nous glissait ce qui est mieux que l’argent: du courage, des provisions de courage pour l’avenir, car lui savait que dans le détour, après l’enfance, une bête nouvelle et compliquée, tapie hypocritement, fait le guet… Bien assez tôt, ce devait être notre tour d’entrer dans cette gueule!

Ouvrage cité, p. 81

Quand mon ami viendra par la rivière, au mois de mai après un dur hiver, je sortirai bras nus dans la lumière, et lui dirai le salut de la terre… Vois les fleurs ont recommencé, dans l’étable crient les nouveau-nés, [….] les bourgeons sortent de la mort, papillons ont des manteaux d’or, près du ruisseau sont alignées les fées et les crapauds chantent la liberté.

Extrait de la chanson « Hymne au printemps », Félix Leclerc

Bande annonce du film