cine-psy.com

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Rencontre Moi, Daniel Blake

Moi, Daniel Blake

Imprimer

Vous êtes cordialement invités à la rencontre du Ciné-psy du 31 mai 2017

sur le film

MOI, DANIEL BLAKE de Ken Loach

avec


JEAN-YVES SIMARD, gestionnaire conseil en santé et en services sociaux

Cadre en résidence au Département d’administration de la santé de
l’École de santé publique de l’Université de Montréal (ESPUM)

Notes biographiques

Jean-Yves Simard cumule plus de 25 ans d’expérience dans le réseau de la santé et des services sociaux du Québec. Il a œuvré aux paliers local, régional et ministériel comme directeur général, directeur ou conseiller cadre. Il est actuellement membre de l’équipe de recherche en évaluation de la performance des systèmes de santé à l’Institut de recherche en santé publique de l’Université de Montréal (IRSPUM). Au début de sa carrière, il a exercé le notariat pendant 18 ans avant de parfaire sa formation en administration des affaires (concentration en gestion des services de santé). En plus de son travail, il a un intérêt marqué pour les enjeux sociaux et politiques, notamment dans leur perspective historique.

Depuis 2007, il participe comme gestionnaire à différents projets de recherche et de formation dans des établissements de santé et de services sociaux sur l’organisation, la qualité et la performance des services. Le modèle d’évaluation développé par l’équipe de chercheurs dont il est membre est basé d’une part sur la réponse adéquate aux besoins de santé et de services sociaux des personnes et des populations, et, d’autre part, sur l’atteinte des finalités de ces services. Le modèle évalue en outre la qualité des services sur les plans humain et technique, l’utilisation optimale de l’expertise du personnel et des ressources et, enfin, la qualité de vie au travail pour le personnel produisant ces services.

Le dernier projet de recherche qu’il a mené avec ses collègues portait sur les effets d’un modèle de prestation de services de santé et de services sociaux centré sur les personnes et leurs préférences dans cinq établissements du Québec ayant implanté le modèle Planetree*.

Auparavant, à l’échelle nationale, il a été directeur des services aux personnes âgées en perte d’autonomie au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) du Québec. À ce titre, il fut responsable de l’élaboration des orientations gouvernementales en ce domaine dans le contexte du plan d’action 2005-2010. Il a en outre assuré l’élaboration du régime de certification des résidences privées pour personnes âgées et la mise en place du programme ministériel de développement de logements novateurs et adaptés pour les personnes en perte d’autonomie.

Au palier local, il a été directeur général d’un établissement comprenant un centre hospitalier et un centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD). Il a organisé un ensemble de services aux personnes âgées en vue de leur permettre de vivre le plus longtemps possible à domicile dans le meilleur état de santé possible. Il a également agi comme directeur général par intérim dans un établissement de santé et de services sociaux éprouvant des difficultés de parcours.

Au palier régional, il a travaillé comme cadre-conseil dans deux Agences régionales, d’abord en organisation de services, secteur réadaptation pour les personnes âgées, puis comme responsable du plan stratégique régional et de l’évaluation de la performance des établissements.

Au cours de ses différents mandats, il a relevé de nombreux défis d’adaptation des services aux nouveaux besoins des clientèles, ce qui inclut le soutien aux différents personnels pour faire face aux nouvelles exigences de leurs fonctions.

__________________________

*Planetree International est un organisme à but non lucratif établi dans de nombreux pays, dont le Canada, qui agit en partenariat avec le milieu de la santé et des services sociaux. Il propose un modèle de gestion visant à accélérer le changement de culture en vue de rehausser l’expérience vécue par les patients, d’améliorer la qualité des soins et de concevoir des milieux de travail permettant au personnel de s’épanouir pleinement.

 

CItation

« Il s’agit évidemment non pas de se convertir à un optimisme béat, qui passerait sous silence les injustices de ce monde. Mais à un optimisme d’action, “de volonté”, pour reprendre la formule d’Alain, voire de combat. »

Dominique Nora (en introduction au magazine L’Obs du 16 août 2018 abordant le thème « Et si le monde n’allait pas si mal… Voyage chez les “nouveaux optimistes” »)

Bande annonce du film

 

INVITATION

Vous êtes cordialement invités à un lancement de livre qui porte sur un sujet qui vous tient peut-être à cœur : « Santé et maladie au cinéma. L’Éclairage des sciences humaines et sociales ». En espérant vous voir nombreux.

Nicolas Vonarx

Pour carton d'invitation cliquer ici!