cine-psy.com

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
LA FILLE INCONNUE

LA FILLE INCONNUE

Imprimer

Pour avoir accès au texte "La spiritualité en médecine, plus particulièrement en soins palliatifs", texte qui a valu à son auteure, Caroline Pelletier, notre conférencière pour cette Rencontre du 11 janvier, le prix Nadine St-Pierre, cliquer ici!

PROCHAINE RENCONTRE DU CINÉ-PSY

Mercredi 11 janvier 2017

sur le film LA FILLE INCONNUE de Jean-Pierre et Luc Dardenne

avec CAROLINE PELLETIER, médecin omnipraticien

  • Les "Rencontres du Ciné-psy" ont lieu maintenant le mercredi soir, à compter de 18h, au sous-sol de la bibliothèque Charles-H.-Blais, située au 1445 avenue Maguire, à Sillery (ville de Québec).
  • Localisation de la bibliothèque Charles-H. Blais. À noter: le stationnement est gratuit sur la rue et dans les divers espaces de stationnement à compter de 18h.
  • Horaire: 18h/19h buffet préparé par   19h/21h30 conférence et échange

Réservations: de préférence par courriel ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) ou par tél.: (418-683-0711)

N.B.: Afin de recevoir régulièrement l'information sur les activités du Ciné-psy, expédiez votre adresse de courriel à:

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

_______________________________________________________________________________________________

Procurez-vous, en librairie, le nouvel ouvrage sur les "Rencontres du Ciné-psy"

 

CItation

«… les humains semblent plus irresponsables que jamais. Self-made-dieux, avec juste les lois de la physique pour compagnie, nous n’avons de compte à rendre à personne. Ainsi faisons-nous des ravages parmi les autres animaux et dans l’écosystème environnant en ne cherchant guère plus que nos aises et notre amusement, sans jamais trouver satisfaction.»

Yuval Noah Harari, Sapiens. Une brève histoire de l’humanité, Albin Michel, 2015, p. 492.

« En réalité, seul un changement dans la mentalité de l’être individuel peut amener un renouvellement de l’esprit des Nations. C’est par l’individu que cela doit commencer. Il est […] des hommes de bonne volonté qui veulent briser le principe de puissance… chez autrui. Que l’on brise d’abord le principe de puissance en soi-même ; la chose devient alors plausible pour les autres. »

Carl Gustav Jung, Wotan, cité dans l’article de Ann Kutek et Claire Raguet « Le moi aux prises avec l’ombre, personnelle et collective », Revue de psychologie analytique, No3, 2014, p. 53.

Bande annonce du film