cine-psy.com

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
LA FILLE INCONNUE

LA FILLE INCONNUE

Imprimer

Pour avoir accès au texte "La spiritualité en médecine, plus particulièrement en soins palliatifs", texte qui a valu à son auteure, Caroline Pelletier, notre conférencière pour cette Rencontre du 11 janvier, le prix Nadine St-Pierre, cliquer ici!

PROCHAINE RENCONTRE DU CINÉ-PSY

Mercredi 11 janvier 2017

sur le film LA FILLE INCONNUE de Jean-Pierre et Luc Dardenne

avec CAROLINE PELLETIER, médecin omnipraticien

  • Les "Rencontres du Ciné-psy" ont lieu maintenant le mercredi soir, à compter de 18h, au sous-sol de la bibliothèque Charles-H.-Blais, située au 1445 avenue Maguire, à Sillery (ville de Québec).
  • Localisation de la bibliothèque Charles-H. Blais. À noter: le stationnement est gratuit sur la rue et dans les divers espaces de stationnement à compter de 18h.
  • Horaire: 18h/19h buffet préparé par   19h/21h30 conférence et échange

Réservations: de préférence par courriel ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) ou par tél.: (418-683-0711)

N.B.: Afin de recevoir régulièrement l'information sur les activités du Ciné-psy, expédiez votre adresse de courriel à:

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

_______________________________________________________________________________________________

Procurez-vous, en librairie, le nouvel ouvrage sur les "Rencontres du Ciné-psy"

 

CItation

« … ce qui fonde toute expérience religieuse […] n’est pas le monde des faits extérieurs, mais le champ d’expérience interne des dispositions de l’âme. »

Eugen Drewermann dans Psychanalyse et exégèse, Tome 1, Ed. du Seuil, 2,000, p. 9

« De quoi en effet avons-nous le plus besoin désormais si ce n’est d’une espérance spirituelle pour nos mutations à venir, par delà les religions et toutes les croyances venues du passé ? [….]. À la place de la peur, c'est même le projet d'une toute nouvelle vie spirituelle qui émerge, dont le principe est simple : la consécration de notre surpuissance à la vie. L'effort personnel et collectif de se servir uniquement de notre surcroît inouï de force pour éradiquer la misère, l'injustice, la violence et la guerre. »

Abdendour Bidar, extrait de son article intitulé « L’aveuglement d’Homo Deus », dans L’Obs du 4 janvier 2018

Bande annonce du film