cine-psy.com

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Slalom

Imprimer

Film faisant l'objet de la chronique du Ciné-psy parue dans le magazine Le Clap de décembre 2020 / janvier 2021


Message à tous les Ciné-psyles et Clapinois-e-s

Vous souhaiter tout d'abord un heureux Temps des Fêtes !

Puis vous remercier pour votre fidélité aux "Rencontres du Ciné-psy" qui ont pu fêter leur vingt-cinquième anniversaire, au restaurant L'Épicurien de l'avenue Maguire, le 25 février dernier - peu de temps avant le début de la pandémie - en présence de Robin Plamondon, directeur du Clap et Gilles Carignan, conjoint de notre regrettée Stéphanie Bois-Houde et directeur général du quotidien Le Soleil. Dans une salle comble, nous avons alors été "comblé" par le commentaire de Pierre Blais, chroniqueur cinéma au magazine Le Clap, sur le film "Les misérables" de Ladj Ly

Et finalement, en ce Temps des Fêtes centré sur la naissance symbolique d'un Enfant-Dieu, formuler de tout cœur le souhait qu'en cette année nouvelle qui approche, les deux nouveaux cinémas Le Clap puissent à nouveau nous ouvrir grand leurs portes et nous offrir ce qui, dans la tradition du Clap, s'avère le meilleur du cinéma, médium exceptionnel de projection de ce que les humains vivent au quotidien, tant dans le registre du Tragique que dans celui du Merveilleux.

À chacune et à chacun, une année 2021, sous le sceau de la renaissance et de la créativité,

L'équipe du Ciné-psy

__________________________

Suggestion de "cadeau de Noël" : abonnement à la Revue de Psychologie Analytique

Le site du Ciné-psy est dédié à Stéphanie Bois-Houde, notre brillante et inoubliable amie, ex-rédactrice en chef du magazine le Clap

 


Page 6 sur 80

CItation

« Montrer le dessin comme un cri. Un cri qui permet de vivre le monde tel qu’il est, sans être dupe de ce qui n’y tourne pas rond. Un cri poussé dans l’espoir d’améliorer les choses. Un cri universel qui, pour Josep, pour moi, passe par une feuille et un crayon. »
Aurel, réalisateur du film JOSEP

« Ne tuons pas la beauté du monde. Chaque fleur, chaque arbre que l’on tue revient nous tuer à son tour. Ne tuons pas le chant des oiseaux. Ne tuons pas le bleu du jour. La dernière chance de la Terre, c’est maintenant qu’elle se joue. Faisons de la Terre un grand jardin pour ceux qui viendront après nous. »
Extrait du texte de la chanson Hymne à la beauté du monde de Luc Plamondon

Bande-annonce